mercredi 5 juin 2013

Téléphone d’urgence au service de sécurité

Nous avons appris récemment que les gardes au contrôle central se sont retrouvés dans une situation fâcheuse.
Lors du bris des 2 ascenseurs, les gardes ont tenté de rejoindre le responsable de garde, soit Benoît Deschênes, sur son téléphone d’urgence. Quelle ne fut pas leur surprise quand ils ont entendu le téléphone sonné à quelques mètres d’eux! En effet, l’adjoint au chef du service de la sécurité avait laissé son cellulaire sur son bureau.
Heureusement, grâce à l’intelligence et la débrouillardise des gardes, la situation a été gérée sans problématique majeurs.
Nous savons que les bonus ont disparus, mais peut-être que les primes de disponibilité seront aussi bientôt coupées!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire