mercredi 24 juillet 2013

Travailler en sécurité à Pinel, est-ce toujours possible?


Bien que certaines décisions sur la sécurité en général à Pinel restent en dehors de notre contrôle, plusieurs aspects sécuritaires sont de notre responsabilité.
Nous vous soumettons ici un petit rappel sécuritaire. Soyez assuré que notre but n’est pas d’être moralisateur, mais bien d’éviter des accidents et des blessures dans la mesure du possible. Ces recommandations ne sont pas un mot d’ordre, mais bien des suggestions pour augmenter notre niveau de sécurité collective.
Sachez que nous faisons totalement confiance à votre jugement et que nous serions très heureux d’avoir d’autres suggestions et des commentaires de votre part. Voici un remue-méninge de suggestions sécuritaires.

Personnel

Ne jamais avoir un patient dans le dos.
Toujours intervenir à deux.
Aviser vos collègues de vos déplacements (parloir, toilette…).
Assurez-vous que vos déplacements où que vos rencontres ne    
        mettent pas une pression indue sur le reste de vos collègues.
Ne pas intervenir avec des objets qui occupent vos mains (café,
        cabaret…).

Information

Faire attention à la divulgation d’information personnelle devant la
        clientèle et même dans la console (nom, adresse, lien personnel…).

Lieux physiques

Ne fermez jamais les micros de la console.
Prioriser l’ouverture des portes et l’écoute de vos collègues à toutes
        autres tâches cléricales.
Faire régulièrement des tournées sécuritaires.
Faire régulièrement des inspections visuelles des chambres.
Limiter la possession d’objet potentiellement dangereux chez la
        clientèle (batterie, lacet, rallonge électrique, pièce en métal ou
        plastique rigide…).

Travail en équipe

Prendre le temps de discuter avec les AGI avant de faire une
        intervention physique. Expliquer les événements et ce à quoi vous
        vous attendez comme collaboration des AGI. Laisser les AGI faire
        l’intervention physique. Prêter main-forte au CPU une fois le patient
        maîtrisé.
Venez toujours en aide à un collègue dans le besoin.
Lors de l’entretien ménager, service de l’approvisionnement, service
        de la pharmacie ou de service technique, s’assurer d’être toujours en
        présence d’un intervenant pour assurer sa sécurité et celle du chariot.
Inversement, lors de l’arrivée des travailleurs de l’entretien ménager,
        du magasin, de la pharmacie ou du service technique, assurer une
        présence sécuritaire à ces travailleurs.
La sécurité est l’affaire de tous.

Travail clinique

Partager vos commentaires en équipe (équipe multidisciplinaire) et
        entre les équipes (ex. socio et CPU).
Parler de vos impressions face à certains patients. Souvent un «
        feeling » peut quelquefois empêcher une intervention physique.
Parler de vos inconforts face à un patient lors des réunions cliniques.
        Quelquefois, ce sentiment peut apporter un nouveau regard sur un
        patient.
Justifier toutes mesures restrictives par des observations et des
        justifications cliniques. Prendre le temps de rédiger des notes
        d’observations mentionnant les comportements plus à risque d’un
        patient.
Exiger toujours de travailler dans un environnement sécuritaire. Ceci
        est un droit au sens de la loi.
Si on vous force à faire une tâche qui brime votre santé physique ou
        psychologique, invoquer le droit de refus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire