mardi 3 septembre 2013

Gants de protection pour les fouilles


Comme plusieurs sont déjà au courant, nous avons demandé à l’employeur il y a près d’un an de fournir des gants de protection pour les fouilles effectuées par les AGI et les gardes, car nous considérions que les gants de latex utilisés n’étaient pas sécuritaires. Nous avons demandé par le comité du CPSST (comité paritaire en santé et sécurité au travail) que les gants de type Kevlar comme il y avait déjà eu dans le passé reviennent.

 À chaque rencontre que nous avions nous demandions au côté patronal s’il avait des gants à nous fournir et chaque fois la réponse était non et elle venait avec une raison du genre « on n’a pas eu le temps », « il y a ambigüité face aux gants au SCC on verra après la formation », « on n’a pas encore de modèle, car le SCC n’a pas encore été rencontré ». Le 1er mars lors d’une rencontre on nous a finalement dit qu’il ne pouvait fournir des gants de Spectra (fibre de verre plus résistante que le Kevlar) noirs, car c’était trop répressif. Évidemment, nous n’avons pas accepté ce prétexte et nous avons exigé des gants dans l’immédiat, car une plainte serait déposée à la CSST. C’est là que les gants de dyneema blanc sont apparus. Lors d’une rencontre avec la CSST ces derniers ont aussi mentionné à l’employeur que la couleur répressive ne serait pas un argument valable pour eux et qu’il fallait faire des tests sur les gants pour déterminer lesquels utiliser.

En mai, l’employeur maintient son choix de gants de dyneema malgré le fait que nous tentons de leur démontrer que les gants en Spectra noir étaient plus résistants. Le côté patronal nous dit qu’il va rencontrer les gens pour leur faire faire des tests.
Étant donné le refus de faire des tests paritaires, nous avons rencontré des AGI et des gardes pour qu’ils fassent des tests avec les gants et qu’ils nous disent avec quel gant ils préfèrent travailler en considérant la sécurité et la dextérité des gants. Résultat : sur 39 personnes, 34 ont choisi les gants faits de spectre (noirs), 1 les gants de dyneema (blancs) et 4 aucun des deux.

Le 11 juin, le côté patronal nous dit qu’il va de l’avant avec les gants de dyneema (blancs), car selon l’étude de Robert Fortin ces derniers sont plus sécuritaires et que les gens veulent les autres gants seulement à cause de la couleur. Malheureusement, M. Fortin n’est pas présent à cette rencontre pour nous expliquer son point de vue. Nous déposons donc l’étude que nous avons faite avec les signatures, mais le tout est rejeté du revers de la main. Lors de cette même rencontre Benoit Deschesnes, chef adjoint à la sécurité, nous a confirmé qu’en aucun temps il n’avait présenté les gants de Spectra aux gardes pour qu’ils puissent faire un choix éclairé et il ne faut pas oublier que nous avons dû intervenir auprès de la représentante SST pour que les gants de Spectra soient aussi présentés aux AGI car la première journée de leurs tests seulement les gants de Dyneema étaient présentés.

Nous voyant dans une impasse, lors d’une visite de la CSST le 7 août, nous avons rediscuté de la question des gants avec les inspecteurs. Nous leur avons fait part que nous étions rendus à faire une plainte étant donné la fermeture de l’employeur et leur refus à un réel paritarisme. Bien sûr, à ce moment l’employeur s’est montré ouvert à un travail paritaire donc une fois de plus nous avons eu un bon vouloir et nous avons accepté étant donné le changement de garde à la DSI/DP. Dans un premier temps, nous avons rencontré Carol Maltais, chef de la sécurité et Geneviève Lahaie, représentante SST de l’employeur, pour savoir d’où venaient les décisions du choix des gants. On nous a alors dit qu’il venait de la DSI/DP. Nous avons alors réitéré notre position à l’effet que les travailleurs avaient testé les gants et qu’une majorité avait choisi les gants de Spectra donc nous comme syndicat nous avions le mandat de travailler pour ce qu’eux jugent adéquat.

Hier, nous avons eu une rencontre paritaire avec un représentant de l’ASSTAS pour faire une simulation de fouille de chambre. Le but était que l’ASSTAS nous éclaire sur comment faire le choix des gants. Deux AGI se sont prêtés à l’exercice. Ce qui est ressorti de cet exercice est : 1 trouvait qu’il avait une meilleure sensation de toucher avec les gants Dyneema(blanc), mais qu’il se sentait plus en sécurité avec le gant de Spectra pour les fouilles à l’aveugle. L’autre personne était aussi divisée par rapport au touché, sur certains objets c’était préférable avec le Dyneema et sur d’autres c’était mieux le Spectra, mais pour lui aussi il préférait le Spectra pour les fouilles à l’aveugle. De retour avec l’employeur suite à la fouille, un échange s’est fait sur la perception de l’utilisation des gants. L’employeur demeurait sur sa position de gants de Dyneema à cause du toucher et de notre côté nous maintenions notre prétention des gants de Spectra à cause de l’analyse faite par les travailleurs quelques semaines plus tôt. Nous avons mentionné à l’employeur que nous ne pouvions laisser de côté l’avis de ces travailleurs malgré la fouille effectuée aujourd’hui. Nous lui avons aussi fait part qu’il n’y a pas juste lors des fouilles de chambre qu’il y a des gestes à l’aveugle. Pour le représentant de l’ASSTAS, faire des tests avec les travailleurs est le meilleur moyen de trouver quel gant répond mieux au travail des AGI/Gardes.


Donc, nous avons donné un ultimatum à l’employeur. Soit nous effectuons des tests paritaires avec plusieurs travailleurs dans différents contextes afin qu’on ait une vraie analyse de faite et que l’on puisse faire un choix en fonction de ces résultats ou soit que nous portions plainte à la CSST pour qu’eux tranchent enfin. La partie patronale devait amener le tout à la DSI/DP et nous revenir rapidement avec leur décision. Donc, à suivre  TRÈS bientôt!!!!! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire