vendredi 13 septembre 2013

Le dernier rapport de la CSST

Nous avons reçu récemment le dernier rapport d’intervention de la CSST dans le dossier de la prise d’otage. Encore la prise d’otage…

Vous savez tous maintenant (nous l’espérons!) qu’il y a eu une prise d’otage le 29 avril 2011. Par contre, peut-être que vous ne savez pas que le suivi de ce dossier par la CSST est loin d’être terminé. Plusieurs mesures correctives prévues au plan d’action ne sont toujours pas accomplies.

À ce titre, la CSST se montre plus sévère face à l’employeur. Dans la conclusion du rapport, il est écrit : « Cependant, nous rappelons à l’employeur que les échéances des recommandations figurant dans le rapport d’enquête ont déjà été modifiées et prorogées. De ce fait, tout en étant conscient de la complexité de la tâche, nous rappelons qu’aucun retard ne sera dorénavant toléré et ce, non seulement en ce qui concerne le programme de formation mais pour toutes les recommandations du rapport d’enquête car, faut-il le rappeler, plus de 2 ans sont passés depuis la prise d’otage et que le but principal du rapport d’enquête est qu’un tel événement ne se reproduise pas. »

En conséquence, la CSST émet 6 dérogations à l’employeur avec un délai final qui expire soit le 20 et le 21 décembre 2013.

De plus, pour ceux qui voudraient lire le rapport d’intervention au complet, vous pouvez le faire sur le site sous l’onglet Jugement/Décisions. C’est le dernier rapport sous la rubrique prise d’otage D-2 (daté du 27 août 2013). Nous vous conseillons d’en prendre connaissance.


Nous vous tiendrons bien entendu au courant du déroulement dans ce dossier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire