vendredi 1 novembre 2013

Le mercredi 30 octobre 2013


Dre Renée Fugère
Directrice générale de l’Institut Philippe-Pinel de Montréal,

Objet : Mise en demeure.

Considérant la nature erronée de votre communiqué interne intitulé «Mesures d’optimisation à Pinel: Rectification des données avancées par le syndicat» en date du 23 octobre 2013, nous exigeons une rétractation immédiate de votre part.

En effet, dans ce communiqué, il est indiqué que les chiffres avancés par Steve Marcotte, président du syndicat des employés de l’Institut Philippe-Pinel de Montréal, lors d’une entrevue accordée au quotidien La Presse sont erronés et qu’ils risquent d’inquiéter les travailleurs de l’Institut.

En plus de porter atteinte à ma crédibilité en tant que président du syndicat, vous véhiculez une information totalement mensongère. L’exécutif syndical est en mesure de faire la démonstration complète de ce que nous affirmons lors de cette entrevue accordée au quotidien La Presse et ce, en fonction des informations transmises par votre direction des ressources humaines.

De plus, la direction ne peut passer sous silence l’apport considérable du syndicat dans l’atténuation des coupures initialement annoncées par l’employeur et par le fait même de notre collaboration rigoureuse au processus. Le travail effectué par l’exécutif syndical permet de manière évidente de palier à la méconnaissance du dossier de votre part.

Finalement, le fait de régler cette situation permettrait certainement de maintenir un climat favorable aux relations de travail et ainsi éviter une «guerre» au niveau des communications. Je suis disposé à une rencontre avec vous. Veuillez communiquer avec moi pour fixer un rendez-vous.


Salutations,

_____________________________________
Steve Marcotte
Président

SCFP 2960

Aucun commentaire:

Publier un commentaire