jeudi 30 janvier 2014


Préserver nos titres d’emploi

De plus en plus, l’employeur remplace les commis par des AGI non formés et/ou des socios par des AGI. Selon l’annexe 1-8 des dispositions locales, dans le cas où l’employeur n’a pas pu trouver un remplaçant dans le même titre d’emploi, l’employeur peut faire appel à des personnes salariées  dans des titres d’emploi autres que celui pour lequel le travail doit être effectué. Il est entendu qu’en pareilles circonstances, l’employeur ne contacte que les personnes qui ont reçu la formation pour effectuer le travail ainsi offert.

Dans le cas où l’AGI qui remplace le commis surveillant et que celui-ci n’a aucune  d’expérience et/ou formation et que vous êtes inquiets pour votre sécurité et celle de votre équipe de travail, vous êtes en droit de demander un refus de travail. Votre sécurité n’est pas négociable un point c’est tout.

De plus, si vous voulez préserver votre titre d’emploi, il va falloir que l’employeur utilise le TSO (temps supplémentaire obligatoire), c’est-à-dire, avant de remplacer une commis par un AGI, l’employeur devra garder une commis en temps supplémentaire obligatoire, même chose pour les socios avant d’en appeler un travailleur ayant un autre titre d’emploi différent.

Ce genre de pratique ne doit pas être toléré, nous avons déjà reçu dans les dernières semaines plusieurs appels des travailleurs concernant cette pratique inquiétante et nous vous demandons de continuer de nous aviser. Ce n’est pas vrai qu’un travailleur ayant un autre titre d’emploi peut s’assoir sur une autre chaise ayant un titre d’emploi complètement différent, et ce, sans formation et expérience.


Composition d’une équipe de travail dans les règles de l’art

Plusieurs d’entre nous se posent la question à savoir la composition d’une équipe de travail dans les règles de l’art. Voici les réponses à vos questions :

À l’ouverture des portes le matin :
1 infirmier(e)
2 socios
*****si vous êtes 1 infirmier(e), 1 socio et 1 AGI*****
Vous n’ouvrez pas les portes, vous êtes en droit de refuser.
L’entente dit que pour l’évaluation des patients il faut 2 socios. Un AGI ne peut évaluer un patient.

Dans la journée, durant les activités :
1 infirmier(e) sur le plancher
1 socio avec 1 AGI ou 2 socios peuvent aller à l’activité
1 socio avec 1 AGI ou 2 socios peuvent rester sur l’unité
Selon l’entente, étant donné que les patients ont été évalués par les socios durant la journée, l’AGI pour accompagner un socio à l’activité ou rester avec le socio sur l’unité

Après 20h :
1 infirmier(e) sur le plancher
2 socios sur le plancher
Selon l’entente, il ne peut rester sur le plancher après 20h 1 socio et 1 AGI

Peu importe les raisons que votre employeur peut vous répondre, vous êtes en droit de demander un refus de travail, si ces conditions ne sont pas respectées.

FPour tout refus de travail, nous vous demandons de nous téléphoner au bureau #756 ou au numéro d’urgence 514-865-2960 ou 514-927-2960


Nouvelle tendance

La gestion des horaires pour les unités participant à la formation de l’article 8 des dernières semaines, a fait que la notion de régulier n’a pas été respectée. L’employeur est tenu dans le cas où il n’y a pas 2 réguliers sur le plancher, d’ajouter un surplus, ce qui n’a pas été respecté dans certaines unités.

La nouvelle tendance de l’employeur  « après évaluation, étant donné que l’unité est calme, nous avons jugé que le surplus n’est pas nécessaire. » Encore une fois, l’employeur n’a pas à évaluer le plancher et n’a pas à refuser un surplus. L’employeur est tenu d’ajouter un surplus sur le plancher. Si le cas se présente sur votre unité, avant d’aller en refus de travail, nous vous invitons à nous rejoindre, afin d’en évaluer la situation.


Les congés mobiles (Z) et les fériés (C)

Certains travailleurs ont demandé dernièrement un mobile ou un férié sur la fin de semaine. L’employeur a refusé d’emblée en disant « au cas où votre demande pourrait créer un temps supplémentaire ». FAUX

Selon la convention, vous pouvez demander vos Z et vos C quand vous voulez, sur semaine comme sur fin de semaine et si cette demande ne génère pas de temps supplémentaire il doit vous l’accorder.

Exemple : vous demandez votre Z dans  3 semaines et lors de la recherche actuelle, si le système génère un temps simple, il doit vous accorder votre congé, l’employeur ne peut pas vous répondre « au cas où dans 3 semaines que cela génère un temps supplémentaire…»

Si l’employeur refuse, nous vous invitons à nous transmettre le message.


Comparaison des tâches  AGI/Socio

L’employeur vous a remis dernièrement des documents concernant la comparaison des tâches AGI/Socio, ainsi que la description de leurs tâches. Sachez que nous n’avons pas été mis au courant. Nous avons reçu ces documents par l’entremise d’un membre . Nous allons en faire l’étude et nous vous reviendrons là-dessus prochainement.


Dossier optimisation

Le 26 janvier prochain, les AGI débuteront en poste ou en remplacement sur les unités. Plusieurs  d’entre vous devront vérifier les changements et/ou modifications effectuées à votre horaire. Dans le cas où il y aurait erreur, nous vous demandons de nous en aviser ainsi que  Véronique Paradis le plus tôt possible.


Enquête du F2

Il y a présentement une enquête au F2 et plusieurs d’entre vous ont été mis au courant de certaines choses. Malgré la confidentialité, plusieurs rumeurs circulent dans l’ensemble de l’Institut. Étant donné que l’enquête est confidentielle et que celle-ci n’est pas terminée. Pour le respect de tous, nous vous demandons d’arrêter de faire circuler des rumeurs qui ne sont pas pour l’instant fondées.