jeudi 6 août 2015







29 juillet 2015.


Fermeture de l’unité H2

Le 28 juillet en après-midi, il y a eu une rencontre syndical patronal où l’employeur nous a officiellement annoncé la fermeture de l’unité H2. Le ministère de la santé et des services sociaux ont autorisé la fermeture du département. Les projets de réfection de l’unité sont prévus afin de rouvrir éventuellement un département autre que la transition. Lors de cette rencontre on nous a informés de la date officielle de fermeture de l’unité soit le 14 août. Il a de plus été question des alternatives qui seraient offertes aux travailleurs afin de combler leurs horaires de travail jusqu’au 28 septembre, soit la fin des 60 jours d’avis requis.

À quinze heures, l’employeur a rencontré les travailleurs pour leur annoncer la fermeture de leur département et les modalités en découlant. L’exécutif syndical était présent sur le département. Yanick a couvert l’unité afin de libérer les gens. Mélanie a assisté à la rencontre afin de s’assurer que les droits des travailleurs soient bien respecté et qu’ils reçoivent exactement les mêmes informations qui avaient été transmises au syndicat. Malgré les doutes des derniers mois, cette annonce est très difficile pour nos collègues du H2.

Nous savons que le délai de deux semaines pour la fermeture de l’unité est très ordinaire mais malheureusement, légalement et syndicalement, nous n’y pouvons rien. Le délai d’avis de 60 jours est seulement effectif pour le début des procédures de supplantation. Les discussions sur la supplantation auront lieu avec l’employeur à compter du 24 août.

Nous savons qu’une telle annonce est toujours difficile à comprendre et surtout à accepter. Nous savons aussi que cette situation créera des inquiétudes à plusieurs personnes. Soyez assuré que votre exécutif syndical est en cours d’analyse de cette situation et que nous défendrons vos droits afin qu’ils soient respectés dans toutes les procédures.

Pour toutes questions, vous pouvez nous contacter au bureau syndical au poste 756.

Une pensée plus que sincère envers nos collègues du H2.


Votre exécutif.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire