mercredi 19 août 2015

Droit de Refus








Droit de refus E-1

Comme vous savez, un droit de refus a été exercé par des travailleurs de l’unité   E-1 ce lundi 17 août 2015. Les discussions se sont terminées aux petites heures du matin. Nous saluons les travailleurs qui étaient présents.  Bien que la décision rendue par les inspecteurs de la CSST ne penche pas en faveur des travailleurs, il n’en demeure pas moins que la situation demeure préoccupante au E-1. En effet, l’exercice du droit de refus des travailleurs vient mettre au jour un malaise grandissant au niveau du fonctionnement / manière de faire : le manque de considération.
 La considération est nécessaire afin de venir en aide auprès du patient. Dans une organisation qui est en changement, changement au niveau des pratiques et au niveau des lois ( art 8) la considération est à notre avis tout aussi importante.
Comme nous sommes notre propre instrument de travail et qu’on a affaire avec l’humain, ne serait-il pas avisé de la part des décideurs de considérer tous les éléments en place ?
Devant des décisions unilatérales, l’équipe se retrouve relayée au statut de simple exécutant. Ne serait-il pas plus avisé de considérer l’avis de « ses collègues » que ce soit dans l’organisation, la planification, l’élaboration des plans et des mesures cliniques ?
Qu’en est-il lorsqu’il est question de sa sécurité et de celle des autres ?
Comme syndicat, nous sommes en désaccord avec les agissements de certains médecins. L'employeur est au courant depuis longtemps et plus particulièrement depuis la fin juin du mécontentement que nous avons à cet égard. La DSP et la DRH se sont d'ailleurs engagés à changer les choses. Soyez assurés que dans les prochains jours et prochaines semaines nous nous assurerons que les changements souhaités surviennent rapidement!
Si vous avez des questions, des suggestions à nous faire concernant cette problématique nous sommes disponibles au bureau syndical.

Votre Exécutif


Aucun commentaire:

Publier un commentaire